Bizzy Bo-Bizzy fo-fizzy Fee-fi-mo-mizzy, Bizzy ☆ En cours

Elizabeth Rosebury
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 30/11/2018
Ven 30 Nov - 0:37

Rosebury Bizzy
nom Rosebury prénom(s) Elizabeth "Bizzy", Daisy  age 25 ans groupe Partisans sorcier, moldu, créature magique ? Sorcière avatar Gwen Stacy - Marvel Comics
Description
texte bloc 1
Histoire
Elizabeth Rosebury. Est-il possible de faire plus normal comme nom ? Tout dans la vie d'Elizabeth l'avait prédestiné à être quelqu'un de normal : ses parents prospèrent dans la normalité. D'ailleurs, tout ce qui n'est pas "normal", "écrit", "prévu" les dérange. Leur fait peur. Ils restent aveugles à un monde extérieur trop grand, trop complexe. Ils ne diront rien tant qu'on ne vient pas déranger leur petite vie tranquille.
Dans ses jeunes années, Elizabeth n'a jamais remis cela en question. Après tout, avant ses 11 ans, un enfant écoute ses parents et son regard n'est pas aussi critique que celui d'un adulte. Puis elle vint, l'année de ses 11 ans. C'est ainsi qu'un simple petit bout de papier, une petite lettre, vint chambouler la tranquille petite vie toute tracée des Rosebury.

Des êtres sorciers ? Les Rosebury en avaient entendus parler mais, passifs, ils avaient décidé de ne pas se mêler de ces affaires obscures qui ébranlaient les bases religieuses sur lesquelles était fondé leur foyer. Ils ne croiseraient pas ces personnes au paradis, de toute façon. Mais admettre que leur fille faisait partie de ce monde ? C'était beaucoup leur demander. Le mal était entré chez eux : ils ne pouvaient plus l'ignorer. Soudain, ils s'intéressent au sujet. Ils deviennent même experts en moins d'une semaine. D'un côté, "les journaux disent que...", "Le voisin connaît quelqu'un qui...", "Mon collègue a lu un article qui disait..." Tout va très vite.
En théorie, les Rosebury n'auraient jamais accepté d'envoyer leur fille dans une "école de sorcellerie" pour lui enseigner à "contrôler la magie" pour la simple raison qu'apparemment, c'est dans ses gênes. Toutefois, leurs recherches et leur rébellion nouvelle contre les choses de la magie les ont amené à rencontrer des gens hautement politisés : les partisans. C'est de ces personnes que leur est venu leur envie de laisser leur fille tenter l'expérience : On ne se débarrasse pas d'un ennemi qu'on ne connaît pas. Elizabeth serait leur agent double, qu'elle le veuille ou non. Une fille doit écouter ses parents, non ?

C'est dans ce contexte qu'Elizabeth sera envoyé à Poudlard. Tiraillée, sans savoir ce qui l'attend et n'ayant pas envie de décevoir ses parents. Elle fut envoyée dans la maison Serpentard et ne brilla pas par ses capacités ou son charisme lors de cette première année. Elle avait appris, par le biais de la colère de ses parents, à se mépriser. Elle croyait savoir que sa condition de sorcière n'était pas un don mais une malédiction. Pour autant, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'émerveiller face à ce qu'elle découvrait à Poudlard, malgré la culpabilité que ça lui provoquait. Pendant les vacances elle rentrait chez elle, faisait un compte-rendu à ses parents et ceux-ci, notamment son père instituteur, lui faisaient les cours à la maison. En grandissant, elle commença à s'épanouir plus à l'école de magie que chez elle et considérait ses vacances comme une punition.
Son caractère s'affirma en même temps que son esprit critique alors que les années passaient. Elle restera assez solitaire mais se prit d'affection pour les études magiques. Si ses parents voulaient qu'elle découvre le plus de choses possible sur le monde sorcier, c'est ce qu'elle ferait. C'est aussi à ce moment-là qu'elle abandonna le prénom Elizabeth pour se faire uniquement appeler par son surnom : Bizzy. Elizabeth et sa connotation sévère ne serait plus que réservé à ses parents.
Son évolution personnelle l'amena à devenir un agent triple : elle se faisait une mission personnelle d'alerter le monde sorcier sur la menace que représentaient les partisans, qu'elle ne connaissait que trop bien, tant ils étaient devenus présents dans sa vie et celle de ses parents. Si elle faisait comme si de rien n'était quand elle était de retour dans sa résidence Londonnienne familiale, elle faisait partie des activistes de la résistance du monde sorcier. Certaines de ces émulations étaient vues d'un mauvais oeil des sorciers qui essayaient de regarder ailleurs. Elle se vit rapidement affublée du titre de fauteuse de troubles. En parallèle, sa curiosité grandissant, elle devint une élève plus studieuse, allant jusqu'à prendre part à des travaux extra-scolaires sans rechigner. Elle passa très proche de l'exclusion en cinquième année lorsqu'elle affirma à un professeur qu'elle aurait espéré que -comme dans cette école Scandinave- les élèves soient mieux instruits à propos des arts sombres.

Ce sera finalement au début de sa septième année qu'elle sera définitivement renvoyée de Poudlard, suite à une mini-émeute créée dans un accès de colère face à la passivité de ses contemporains de sang-pur. Une altercation avec les mauvaises familles suffit comme argument à l'administration pour renvoyer Bizzy chez elle, démunie.
L'année qui passa fut compliquée : ses parents exigeaient d'elle aucune manifestation magique et elle-même n'avait plus le goût de la sorcellerie. Chaque été, elle avait pu passer ses équivalences moldues, ses parents profitèrent donc de sa quasi-inanité pour la remettre sur le droit chemin de la vie tranquille des moldus. Plus besoin de partisans, ils avaient leur fille sous contrôle, la vie reprit son cours normal chez les Rosebury. Après des mois d'études, Bizzy suivit le chemin de sa mère en entreprenant des études en neurologie.
Plusieurs années passèrent pendant lesquelles Bizzy avait abandonné la pratique de la magie : sous la pression familiale et le déni du monde magique, elle décida de prendre le parti du sang et profiter du monde moldu qui l'avait vu naître.
Cependant, chassez le naturel, il revient au galop. Bizzy avait choisi de mettre fin à sa pratique magique, certes, mais il ne lui fallut pas longtemps avant de se remettre à l'étude théorique. Elle faisait acheminer des documents du monde magique jusque dans sa chambre, elle s'intéressa à l'alchimie et à l'étude des reliques magiques. Elle avait perdu la main pour exécuter un alohomora, elle tomberait certainement si elle remontait un jour sur un balai MAIS elle était devenu incollable sur les secrets, les légendes et l'histoire du monde magique. Elle commença par ailleurs la rédaction de carnets de création de sorts hypothétiques.
Elle restera, pendant ses longues années d'études, dans le secret le plus total sur son hobby particulier ainsi que volontairement aveugle aux persecutions des nés-moldus et sang-mêlés par les moldus. C'était un exercice difficile et cette complaisance, qui se traduisait en une vraie violence mentale, eu un grand effet sur son caractère. Elle se renfermait, était désagréable et faisait la plupart des choses sans enthousiasme, se focalisant sur ses différentes études : officielles et officieuses.

Sa vie prit un nouveau tournant, au grand dam de sa famille, lorsque, accompagnée de ses parents dans un festival local, elle rencontra l'un des partisans qui avaient su trouver les mots justes pour persuader d'utiliser Bizzy à leur avantage lors de son enfance. Cette rencontre su, comme une madeleine de Proust, réveiller chez la jeune femme tous les sentiments les plus forts qu'elle avait réprimés avec brio pendant toutes ces années. La colère la poussait au mutisme pendant qu'elle écoutait cette personne expliquer à ses parents combien ils étaient chanceux que leur fille ait compris les dangers du monde magique. Comme leurs sacrifices avaient été courageux et qu'ils étaient à présent récompensés par une famille redevenue "normale". C'est quand l'inconnu -qui avait pourtant eu tant de poids dans son enfance- s'adressa à Bizzy qu'elle sembla s'éveiller à nouveau. Il la félicitait d'avoir choisi la voie de la bonne vieille science moldue et il ne manqua pas de lui faire savoir qu'ils pouvaient avoir besoin de "gens comme elle" pour avancer leur "cause". Exactement le même discours qui lui avait été tenu enfant. Toutefois cette fois-ci, elle avait fait ses armes. Elle avait de l'esprit, de l'objectivité et la furieuse envie de tuer sa propre passivité. Cachée derrière le masque du mépris pour le monde sorcier qu'elle avait su parfaire auprès de sa famille, elle accepta.
Après près de 7 années d'études, elle mis fin à sa vie d'étudiante en neurosciences pour proposer de mettre ses connaissances -uniquement celles qui lui semblaient judicieuses- au service de la cause des partisans pour en apprendre plus, savoir où viser et, quand le temps sera venu, les détruire de l'intérieur.
Bizzy
Bleh.
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Barratie
Neutre
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 23/10/2018
Ven 30 Nov - 16:03

Le titre ferait t'il référence à Magical doremi ou je me fais des idées ? /PAN

En tout cas bienvenue à toi ! J'approuve fortement le choix de l'avatar et ait hâte de voir évoluer ta petite agent double... Ou triple... Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur
Eugeo A. Cross
Neutre
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 26/09/2018
Ven 30 Nov - 16:55

Miaouvenuuue ! cat

Mon camarade aquatique a tout dit je crois Razz Ton choix d'avatar est top ! Et jouer un espion, ce sera pas forcément évident chez les Partisans, mais c'est très bon choix aussi.

En outre, j'aime beaucoup ta manière d'écrire !
Voir le profil de l'utilisateur
Dax Miller
Neutre
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 14/04/2017
Ven 30 Nov - 21:54

gwen omg ;w;

j'adore ce choix d'avatar !

et quel perso intéressant ! très hâte de découvrir son évolution dans l'univers de magicid !

bon courage pour la suite de fiche !
Voir le profil de l'utilisateur
Hedwig P. Lovecast
Neutre
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 14/11/2018
Lun 3 Déc - 9:29

Damn !
Quel super personnage : l'avatar, l'histoire, le style, je suis fan !
Son positionnement est excessivement risqué, parmi les Partisans, cela promet pas mal de tension dans les futurs mois.
Les Rosebury font très Dursley finalement, je suppose que le clin d'oeil était volontaire, le tout m'a bien amusé.
Bienvenue à toi !
J'attends la fin de la fiche avec impatience Smile
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» Le boulangisme politique de Préval
» Super Moto de Bilstain.
» cours de latin
Sauter vers: