Le Bon, le pur et le Golem [Présentation Hector Doom]

Hector Doom
Neutre
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 25/11/2018
Lun 26 Nov - 22:03

Hector Doom
Doom
Hector Sinbad
25 ans
Neutre
Sorcier
Baguette : Bois de sapin – Crin de Licorne - 27,3 cm - Assez flexible  
Patronus Hérisson
Avatar : Cross-D-gray Man

Description
Ce n’est que dans la lumière qu’il n’est pas effrayant une longue silhouette mince et sombre, si frêle qu’elle semblerait pouvoir se briser à la moindre tempête… Et pourtant, son chapeau feutré masquant dans l’ombre sa mine déconfite de toute situation laisse tomber les gouttes autour de lui, comme un parapluie intégré. La lueur rougeâtre d’une cigarette éclaire en règle générale son visage pensif et creusé. Ses yeux noirs, au travers de quelques mèches de ses cheveux rouges se perdent dans le moindre être vivant. Sa barbe de même couleur semble défier le reste du monde du fait de sa forme pointue et provocante. Quelques balafres le long de son coup laissent présager à un ancien sorcier soldat. Ses vêtements sont noirs ornés de touche jaune brillants élançant de plus belle son corps qui semble interminable. Malgré cet aspect cassant de cette véritable brindille, son il présente une musculature relativement poussée. Son pas est léger malgré ces espèces de santiags en cuir. Son visage est toutefois très compatissant et souriant malgré cette mine sombre.
Un cas très rare me diriez-vous, cette silhouette si menaçante renferme en réalité un cœur d’or. La seule chose qui l’importe est le bonheur commun. Ayant souffert dans sa jeunesse, il désire éradiquer le mal la haine et la moindre trace de sentiment négatif de la surface de la terre. Il est néanmoins au sang chaud, il a énormément de mal à s’interposer dans une querelle, car il ne veut de mal ni à l’un ni à l’autre venant souvent à expulser les personnes chacune dans leur coin. Il ne cherche jamais à défendre les faibles, mais à les rendre meilleurs. Là est son plus grand défaut… Il a du mal à se faire accepter au sein des groupes étant une réelle frontière à tout conflit et de ce fait, très peu intégré au sein de groupes. La solitude le hante malgré sa réelle compassion pour l’ensemble des hommes, qu’ils soient sorciers ou moldus.
C’est pourquoi lors de ses années d’études à poudlard il était au sein de pouffsouffle et a grandi assez seul malgré la chaleur de la maison. Aujourd’hui il parcourt le monde afin de se faire le plus de réseau et de tenter de combler ce vide affectif en continuant de réparer le cœur de l’humanité.
En vrac : Sorcier + Golemancien + Intelligent + Né d’un Cracmol + Poufsouffle + Souvent pensif +Abandonné + Souvent seul + Sympathique + Grand admirateur des Animaux magiques  + Aime les sorts élémentaire
Histoire
Ce n’est pas courant, dans les familles de lignée pure qu’un Cracmol naisse, mais il est encore plus rare que l’enfant d’un Cracmol soit un sorcier parfaitement compétant. Dans un élan de hasard et de magie cet évènement à pourtant eu lieu et voici son histoire.
La famille Doom illustre famille de sorcier tous plus compétant les uns que les autres, c’était une autre époque, une époque ou les sorciers les plus avides de pouvoir méprisaient ceux que l’on appelle plus communément les moldus. Mon arrière-grand-père Richard Deterus Doom enseignait à ses fils que la plus jolie des moldues n’apporterais que déshonneur à notre famille, tel un mouvement maladroit dans un sortilège. Quand ce fut à leur tour d’éduquer leurs enfants, cette notion leur fut également inculquée. Le plus jeune d’entre Horace Shielderon Doom n’eu qu’un seul fils, il n’en voulait pas plus et le conçut assez tard. Sa femme mourut en couches… Et comme le voulait la rumeur, un malheur n’arrive jamais seul. L’enfant qui naquit ainsi, mon père fut nommé Fineas Viktor Doom. Malgré la mort de sa mère en couche, l’enfant été en bonne santé et ne souffrait de rien, du moins c’est ce que tout le monde pensait. Lors de sa découverte, des mots et de l’intellect magique Viktor ne fut capables de rien. Pas la moindre étincelle magique ne ruisselait pas en son corps et il fit, par son absence de pouvoir renié de sa famille. Son père fut la risée de sa fratrie et mis à l’écart du reste de la famille. Battu et détester, il ne reçut aucune éducation sur la magie bien entendue mais savait néanmoins qu’il devait cacher le monde magique aux moldus, mais en aucun cas une liaison avec une ou un moldus ne lui fut prohiber. Alors qu’il venait de fuguer, son père le laissa partir ne se préoccupant pas de cette calamité qui lui servait d’enfant.

Alors qu’il grandissait dans les rues de Londres, il fut pris sous l’aile d’une vieille dame nommé Marie. Elle l’éleva au côté de sa fille Morgane. Le temps passa et Fineas commença à avoir des sentiments envers Morgane. Il en fit part à sa mère adoptive qui ne pouvait que le comprendre, un tel manque affectif dès la naissance doit être comblé à un moment ou un autre… L’attache se créa et les deux jeunes gens se lièrent dans un premier temps d’amitié puis d’amour. La vie s’arrêta malencontreusement pour Marie alors que le temps emprisonna son âme, il scella aussi ceux qui été en théorie ses enfants. Fineas consola Morgane du mieux qu’il put et organisa les funérailles de Marie… Peu de personne furent présentes, c’était son premier enterrement, lui qui était trop jeune lors de l’enterrement de sa mère à sa naissance, il avait l’impression de la perdre à nouveau… Leur union fit face à ce naufrage et donna naissance à Hector Sinbad Doom. C’est ainsi que je vis le jour, le sourire sur le visage de ma mère, et mon père si fier de son fils… Qui aurait cru que la suite serait de cette ampleur. J’ai grandi comme un Moldu sans magie sans cet univers si particulier auquel mon père avait goûté dès son plus jeune âge. Ma mère aimante s’occuper de moi tel un joyau et mon père ne cesser de me dire au combien il été fier de moi, mais ce compliment qui me touchais tant s’arrêta à mon 8ème anniversaire.
C’était un jour comme les autres pour moi, nous allions tout simplement à un des nombreux cours d’art de ma mère, j’avais oublié de préciser qu’elle enseignait cela, et que mon père été un astrophysicien. Bref ma mère apprenait à ses élèves à faire des origamis, j’y assister par pur plaisir au moment ou mon rat de papier fini, celui-ci bougea une oreille… Je n’en revenais pas puis il commença à s’animer, je n’ai pas crié, pas même eu la moindre once de sursaut ou de peur, seulement de la joie. Une fois caché dans ma poche, je me rendis chez moi avec ma mère et décidai d’offrir le lendemain le rat animé à mon père pour son anniversaire. Alors que je m’approchais de lui cherchant à contenir l’animal de papier je tendis les mains sur la table et laissai s’échapper le mammifère plié. Mon père attendait avec une certaine lueur dans les yeux qui s’assombrit immédiatement au premier mouvement de la bête. Il me regarda avec un regard inquisiteur, envieux, mais avec une certaine distance tout de même.
« Où as-tu appris cela ?... »
« Avec maman, à son cours d’art… Ça ne te plaît pas ? »
« Ta mère est au courant ?... »

Le froid de cette discussion était insoutenable à mon jeune âge.

« Non, je ne voulais pas qu’elle gâche ton cadeau… »
« Je suis désolé Hector, mais tu ne dois jamais lui montrer, tu m’as bien compris ? »

Je repartis dans ma chambre, triste d’avoir « déçu » mon père. Quelques mois plus tard, une visite allait changer ma vie. Un homme vêtu de cuir et de fourrure attendait là, dans le salon. Je ne le connais pas d’ailleurs… Mais lui visiblement si. Il me prend dans ses bras. Son odeur est très particulière, une odeur de cuir et de brûlé, mais douce et boisé.

« Enfin, je te rencontre sacré sorcier, tu fais honneur à ton père, enfin, tu lui en crées un peu… »

Mon père est dans la cuisine avec ma mère qui pleure dans un demi-silence. Alors s’ensuit un laïus sur mes pouvoirs, ce qui s’est passé avec le rat etc. Il me dit que je suis un être exceptionnel et que pour perdurer l’héritage je devrais cultiver ces talents. Il existe une école non loin de là, Poudlard. Il m’y emmènera si je le veux bien, mais je serais seul, une histoire d’héritage et de sang fait en sorte que je devrais me battre seul dans cette lutte pour ma connaissance et mon développement. Mon père revient et me demande de choisir mon destin.

« Je veux que tu sois fière de moi, alors je deviendrais plus fort… »

Alors que ma mère éclate en sanglots mon père, me tapote sur la tête et me dis avant que je parte : « Venge moi… »

Alors que je suis amené dehors, je n’entends que le dernier mot que mon oncle lance à mes parents…

« Oubliette »

Ce n’est que des années après que je comprendrais ces mots.

La « tête » de la famille à savoir les sangs purs me méprisait et ne me prêtait aucune attention et était à la limite de me chasser à mes onze ans pour que je prenne la direction de Poudlard, une grande école de sorcellerie. À peine arrivée dans l’immense château une cérémonie eux lieu, celle des 4 maisons. Alors un drôle de chapeau qui parle me dirigea vers Poufsouffle, une maison chaleureuse qui comporte uniquement des sorciers agréables et bienveillants. Je ne me souviens plus trop de mes années de collège, ce n’été pas les meilleurs certes, mais loin d’être les pires puisqu’aujourd’hui je suis ce qu’on appelle un sorcier accompli. Dans tous les cas, j’étudie maintenant un art qui m’est totalement fusionnel, la Golemancie. Je n’ai jamais eu trop d’amis malgré la flexibilité de ma maison, voulant toujours m’interposer entre les conflits, je n’étais réduit qu’à ce rôle de frontière sans aucun partie pris… Alors je me suis tournée vers des êtres de ma création pour me sentir moins seul, j’ai d’abord repris la manipulation d’origami puis j’ai cherché à me complexifier, en premier lieu avec des formes déjà établies comme des arbres ou des pierres puis j’ai avancé dans la sculpture de petites figurines que je peux agrandir à taille humaine pour les manipuler par la suite. Je suis maintenant un sorcier très demandé dans la sécurité de lieu publique et privée et je suis un membre de l’ordre de conservation du secret magique, mais je ne veux pas comme toujours entrer vivement dans ce conflit.


Alias : Roller Cloyster
Hello les Smourbiff ici le gros crustacé <3 je suis enfin sur ce super forum qui m’a relancé sur l’univers d’harry potter donc grave hâte de démarrer ça avec vous !!    
Voir le profil de l'utilisateur
Inaya Kent
Partisan
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 26/06/2018
Mer 28 Nov - 23:36

Tu es validé !
En voyant ton perso je ne m'attendais pas du tout àa ça, jolie surprise ** Tu progresses je trouve mais attention il reste encore quelques fautes ici et là. Sinon l'histoire est touchante, je me suis prise d'affection pour Hector, en espérant qu'il trouve des personnes pour combler sa cruelle solitude. Je te valide donc !
Tu peux maintenant aller recenser ton avatar, ouvrir tes relations, créer ton carnet et commencer à rp !

_________________
Moodboard:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Dax Miller
Neutre
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 14/04/2017
Jeu 29 Nov - 11:31

en voilà un personnage bien sympathique ! et puis ce choix d'avatar olalala j'adore

Bienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Doom
Neutre
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 25/11/2018
Dim 2 Déc - 10:05

Merci <3 je ferai gaffe au faute madame Inaya :p et j'avoue que je suis fier de ce petit bonhomme hâte de rp avec!
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FP=3,4,5] Golem
» GOLEM 0001 - L'Augure [Anthithée]
» Vous n'avez pas compris le Seigneur des Anneaux si...
» Les 3 golems
» Bestiaire
Sauter vers: