Castiel Lee || Là où le bonheur s'arrête, le plaisir commence ~

Castiel Lee
Neutre
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2018
Dim 4 Nov - 0:55

Castiel Lee
nom Lee prénom(s) Castiel age 22 ans groupe Résistant sorcier, moldu, créature magique ? Sorcier avatar Lance McClain, de Voltron Legendary Defender
Description

Leader C'est le mot qui définit le mien Castiel. Sans aller jusqu'à dire qu'il est très charismatique, il dégage tout de même une certaine prestance qui pousse ceux qui l'entourent à le suivre assez naturellement. Il n'est pas non plus spécialement fort ou doté d'une intelligence supérieure, mais il a ce qu'il faut pour qu'on le considère et le respecte. Castiel, c'est le type qui sympathise avec tout le monde et fait ce qu'il peut pour s'imposer – et qui y parvient. Il n'a pas la grande éloquence, mais il inspire les gens. Parce qu'il vit, parce qu'il ne souffre pas, parce qu'il essaye de guider les autres. On l'admire pour ça. C'est ce qui fait de lui un leader né – sans vraiment en être un. Dans un autre registre, on dit aussi de lui qu'il est bon vivant, ce qui aide pas mal à se faire apprécier des autres.

Motivé Castiel, c'est aussi celui qui se donne pour ce qu'il veut accomplir. Il a été éduqué pour ça, il vit pour se donner à fond. Il fait tout pour atteindre ses objectifs et pour faire en sorte de les accomplir du mieux possible. Réussir son passage à Poudlard ? Fait. Devenir un Auror ? Fait. Devenir un animagus ? C'est en cours. Castiel n'est pas celui qui fournit les meilleures résultats, mais celui qui obtient ce qu'il peut avoir de mieux. Il n'abandonne pas, même quand on lui dit qu'il n'aura aucune chance. Ce qu'il souhaite de tout son cœur, c'est de n'avoir rien à regretter. Il sait qu'il ne le supporterait pas. Qu'il s'en voudrait d'avoir à vivre ce sentiment. Alors il ne lâche rien, et ce n'est pas près de s'arrêter.

Curieux & intrépide Castiel est aussi quelqu'un qui aime vivre sa vie, qui ne vit pas nécessairement au jour le jour mais qui essaye au mieux de profiter de chaque instant que la vie peut lui offrir. Il n'en est pas à admirer tout ce qu'il peut voir autour de lui, mais disons que le sourire lui vient assez facilement. Un compliment, un autre sourire, une vision agréable. Tout est bon pour réchauffer son cœur. Voilà pourquoi il aime à découvrir de nouvelles choses chaque jour, que ça soit des potins, des nouveaux lieux à explorer dans les moindres recoins ou simplement d'autres personnes qui aurait attiré son regard. Il n'hésite pas à aller se promener où bon lui semble quitte à se perdre pour y parvenir. Il apprécié également de se promener en pleine nature là où son corps lui permet d'aller. C'est entre autre une des raisons qui l'a poussé à devenir animagus.

Loyal Castiel est aussi, et enfin, quelqu'un de très loyal. Quelqu'un en qui on peut placer sa confiance. Il n'est pas du genre à trahir les autres et sait garder des secrets, aussi tordus soient-ils. Il sait bien qu'il pourrait venir un jour où cette façon d'agir pourrait lui causer des problèmes, mais c'est ainsi qu'il a appris à vivre. On ne le fera pas revenir sur sa décision - d'ailleurs, c'est un autre aspect qui ressort chez lui : il est aussi têtu qu'il est déterminé. En tout cas, ce côté loyal lui a été utile pour se faire accepter parmi les Auror. Maintenant, il continue de l'être auprès du Ministère de la magie en accomplissant sans faille son devoir.

Influençable Il aura beau dire, Castiel est influençable. Non pas qu'il se laisse convaincre par n'importe qui ou qu'il change ses opinions comme on change de chemise, mais il est quelqu'un qui est capable de se laisser avoir par de belles paroles. Il sait pourtant que parfois, ce qu'il entend est piégeur et peut l'amener à faire de mauvais choix, mais pourtant, si on trouve les bons mots, il peut se laisser avoir sans même s'en apercevoir. C'est un bon gars, mais il est assez naïve dans le fond. Heureusement qu'il arrive un minimum à discerner le bien du mal le p'tit gars.

Gourmand Sa curiosité l'a progressé amené à s'intéresser à tout ce qui touche à la nourriture, et autant dire qu'il y a plongé tête la première dedans. C'est un vrai fan de nourriture, cherchant à découvrir toujours plus de saveurs, toujours plus de plats divers et variés. Il adore manger – même s'il se force à maintenir une certaine ligne – et peut se laisser convaincre par tout plat qui pourrait lui donner l'eau à la bouche. Pizza, couscous, frites, salade verte, tout y passe. Il n'existe que peu de choses que Castiel n'aime pas. Par contre, quand il n'aime pas quelque chose, ce n'est pas à moitié. Son corps en vient à rejeter naturellement ces aliments. Pour l'instant cela ne lui a pas causé de problèmes particuliers, mais il sait qu'un jour ça pourrait mal tourner …

Gay Je vous arrête tout de suite : cela n'a rien de positif, ni rien de négatif. Simplement, Castiel a appris à vivre avec cette attirance qu'il a pour les hommes. Au départ, comme tout bon enfant, il pensait finir avec une jolie fille, l'aimer jusqu'à la folie, se marier et avoir des enfants avec, comme tout le monde. Mais avec le temps, il a commencé à ne plus avoir d'intérêts pour les femmes. Non pas qu'il en était rebuté, mais le fait est qu'il n'avait plus cette attirance d'autrefois. Ce qu'il a vite remarqué cependant, c'est qu'une nouvelle attirance s'est progressivement formé vis-à-vis des hommes. On pourrait dire que le passage au vestiaire après le cours de sport a bien aidé, mais le fait est qu'il a fini par comprendre que c'était bien plus qu'une simple attirance : il aimait les hommes de manière physique. Très vite, il s'y est accoutumé, il a appris à vivre avec et à s'habituer à cette nouvelle attirance. Si aujourd'hui il n'a pas nécessairement le comportement que les clichés sur les gays le laisseraient entendre, le fait est qu'il porte plus facilement un regard sur les hommes que sur les femmes. Un regard tantôt chargé de braise, tantôt chargé d'amour. Il n'est particulièrement passionné, mais il vit avec cette attirance, simplement, et l'apprécie comme elle est : naturelle et éternelle.

Infos en vrac Castiel est originaire de Cleveland, aux Etats-Unis. Il y a grandi jusqu'à ses huits ans avant de déménager à Londres, dans le quartier de Chelsea, avec ses parents. Castiel a adopté un style typiquement à l'américaine, mais il a pris les habitudes de la vie à l'anglaise. Vous pouvez donc le retrouver assez facilement en train de profiter d'un breakfast avec ses oreillettes dans les oreilles et sapé comme un bon américain de base par exemple. ¤ Castiel adore la musique. Dès qu'il le peut, il attrape ses écouteurs et se passe quelques morceaux de musique pour passer le temps. Il aime tout particulièrement le Metal (à l'exception du Death et ses dérivées) ainsi que la musique celte quel qu'elle soit. Il aime aussi la musique Chill et Ambiant. ¤ Castiel est un fada de technologies. En dehors de sa vie de sorcier, il apprend à coder, à programmer et à maîtriser tout le domaine des intelligences artificielles et autres systèmes embarqués. Il ne sait pas vraiment où cela le mènera mais il espère bien qu'il apportera grâce à cela sa petite pierre de la modernisation de la magie ¤ Castiel a déjà eu plusieurs petits-amis. Il s'y connaît donc tout de même pas mal en relations amoureuses sans pour autant en être un expert. Pour l'instant, il se contente de batifoler là où il peut en attendant de trouver la perle rare. ¤ Castiel entretient une relation privilégié avec sa famille. Il la voit régulièrement et la tient au courant des événements les plus importants qui chamboulent sa vie. ¤ Castiel n'a pas d'animal de compagnie. En revanche, sa famille possède un elfe de maison nommé Boromir qu'il aime bien et qui lui a appris à apprécier les créatures magiques sans à priori. ¤ Dernier détail important, Castiel n'aime pas trop se trouver seul quand la situation ne s'y prête pas. En temps normal donc, vous le trouverez assez facilement en train de discuter avec quelqu'un au ministère ou dans les bars du chemin de Traverse – voir, plus rarement, du côté de Pré-Au-Lard où il aime se rendre quelques fois. ¤ Castiel est assez fidèle au ministère de la magie pour être convaincu que la magie est une bonne chose. Il lutte donc face à ceux qui veulent la supprimer.
Histoire

23 août 2029 - Naissance de Castiel à Cleveland. De bonne constitution et avec des proportions dans la moyenne, le petit gars offre déjà tout le bonheur du monde à ses parents, Alphonse et Mary Lee (47 ans tous les deux, Sorciers tous les deux), l'un actuellement vendeur de balais au Chemin de Traverse et l'autre éleveuse d'hiboux.

« Je me souviens la première fois que je l'ai vu : il ne devait pas dépasser la moitié de la hauteur d'un banc. Pourtant, quand on le regardait, on ne pouvait s'empêcher de sourire avec beaucoup de joie. Il paraissait comme un rayon de soleil, le bonheur suprême atteint par ses parents. Il faut savoir que les Lee ont toujours été très précautionneux avec leur descendance : un sorcier ou rien du tout. Malheureusement, depuis quelques générations, les enfants dotés de magie se faisaient de plus en plus rare parmi les Lee, rendant la succession difficile. D'ailleurs, ils avaient eu un enfant avant lui. Un Cracmol. Pure humiliation pour eux, qui se sont dépêchés de le remettre à un orphelinat moldu avant qu'on ne comprenne ce qu'il est. Autant dire que la venue de Castiel était attendue avec grande impatience. Autant dire aussi que de découvrir qu'il était un sorcier – à l'aube de sa deuxième année de vie – a été reçu comme une bénédiction. Je n'ai pas eu l'occasion de le voir très souvent au cours de sa petite enfance à cause de mon travail à Ilvermorny, mais de ce que j'ai pu voir, ses parents se sont montrés très attentionnés envers lui, cherchant à lui donner la meilleure éducation qu'ils puissent lui fournir. Malheureusement, depuis leur déménagement, je n'ai revu qu'une seule fois Castiel : à l'anniversaire de ses onze ans. » - Martin Lee (48 ans, sorcier), oncle de Castiel et ancien professeur de potions à Ilvermorny, actuelle vendeur de potions à Cleveland.

3 septembre 2037 - Peu après l'anniversaire de sa huitième année, Castiel et ses parents quittent les États-Unis pour aller s'installer à Londres, dans le quartier de Chelsea. Ils y vivent une vie tranquille.

« Je me souviens de l'arrivée des Lee en Angleterre. S'ils étaient anglais, ils avaient ce côté américain qui ressortait tellement qu'au départ, beaucoup de gens du quartier se sont montrés méfiants envers eux, moi le premier. Ce n'était pas la première fois que des étrangers venaient marcher sur nos plates-bandes après tout. Pourtant, très vite, ils se sont vite habitués au climat du quartier et se sont montrés très sympathiques envers nous et envers tout le monde de manière générale. Et s'ils n'ont pas complètement adopté le style londonien, il faut reconnaître qu'ils s'y sont aujourd'hui parfaitement acclimatés. Tout particulièrement le petit Castiel, très gentil, très joyeux, très vivants. Il s'est assez facilement lié d'amitié avec les autres enfants du coin tout en s'attirant la sympathie des adultes. Malheureusement, j'ignore ce qu'il devient aujourd'hui. L'année de ses onze ans, ses parents l'ont placé en pensionnat loin d'ici – sans vraiment nous dire où – et il ne revenait que durant les étés pour passer du temps avec sa famille. Après sa dix-septième année, il a complètement disparu. Enfin, je le recroise de temps en temps, mais c'est devenu tellement rare qu'à chaque rencontre, je ne le reconnais même plus. C'est dingue comme ils grandissent vite aujourd'hui … » - Stewart Nicolson (45 ans, moldu), voisin et ami proche de Alphonse Lee. Actuellement gestionnaire dans une entreprise d'import-export de Londres.

23 août 2040 - Castiel est intégré à Poudlard sur la recommandation de son père qui y a passé sa jeunesse. Castiel y passe toutes ses années tranquillement passe ses BUSE et ses ASPIC avec brio.

« Vous savez, j'ai rarement l'occasion de croiser des élèves aussi motivés que Castiel. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il fait parti de l'élite de l'école, mais il est de ceux qui ont témoigné le plus d'intérêt et de motivation dans l'apprentissage de la magie. C'était un gamin travailleur et reconnu dans l'école. Il était très difficile de ne pas le trouver en train d'apprendre ou de discuter avec d'autres élèves. C'était un élève attachant qui m'a bien plu et que je suis content de voir aujourd'hui accomplir ses objectifs. J'espère qu'il continuera encore de nous épater à l'avenir ! Ah, tiens, en y pensant, vous saviez qu'il a été référent au cours de ses deux dernières années à Poudlard ? Non ? Eh bien sachez qu'il l'a été et que s'il n'a pas été le meilleur d'entre eux, il a montré toutes les compétences nécessaires pour ce rôle. Il suffisait de voir les élèves de son dortoir – qui, au passage, fut Gryffondor – pour le comprendre. J'imagine que cela a dû jouer en sa faveur en plus de ses notes aux ASPIC pour rejoindre la formation pour devenir Auror. Quoiqu'il en soit, durant ses années à Poudlard, Castiel a laissé sa trace, qu'elle soit minime ou pas. Attendons de voir ce que la suite nous réserve ! » - Hector Chênemou (55 ans, sorcier de sang-mêlé), ancien professeur de défense contre les forces du mal de Poudlard, actuellement retraité coulant des jours heureux.

13 septembre 2047 Castiel ressort diplômé avec succès de Poudlard. Il intègre directement par la suite la formation afin de devenir un Auror au service du ministère de la magie d'Angleterre.

« Castiel. Ah, Castiel. Bon dieu qu'on ne peut pas le rater celui-là. Intrépide, motivé, curieux, sérieux. Tant de mots peuvent le décrire, mais ce fut surtout un sacré phénomène. Parmi les derniers de la formation, il mettait tout de même beaucoup de cœur à l'œuvre pour parvenir à atteindre le minimum requis pour devenir Auror. Au début, je le prenais pour un fou, je pensais qu'il n'avait strictement rien à faire dans cette formation. Mais au fil des semaines, je me suis rendu compte qu'il prenait en niveau et que petit à petit, il s'approchait de ce dit minimum requis. J'ai fini par applaudir sa persévérance, son envie d'aller jusqu'au bout, de ne rien lâcher quoiqu'il advienne. Lors de la dernière année, il a d'ailleurs fini par atteindre le niveau suffisant pour prétendre à devenir un Auror. J'étais stupéfait. Mais le pire, c'est qu'il ne s'est pas arrêté là. Il a continué sur cette voie, il a tout donné pour atteindre le meilleur niveau possible pour lui. Lorsqu'il a passé le dernier examen, il n'était pas devenu le meilleur, mais il avait fait tout ce qu'il pouvait et chacun – hormis les plus égocentriques du groupe – l'avait applaudi pour ça. Mais je pense que le plus étonnant chez lui, c'est qu'au cours de la dernière année, en parallèle de la formation, il a suivi le processus pour devenir animagus et l'a réussi – bon, au bout du second essai, mais tout de même ! -. il s'entraînerait aujourd'hui auprès du formateur « Albert », mais je n'ai pas cherché à en savoir plus. Je n'ai pas encore eu de ses nouvelles depuis la fin de la formation de toute façon, mais je me doute qu'il s'en sort comme un chef. Hâte de le recroiser un de ces jours ! » - Gabriel Manson (38 ans, Sorcier), Auror et formateur des futurs Auror.

15 juillet 2050 Castiel accomplit le processus pour devenir animagus. S'il le rate la première fois, il y parvient à la seconde tentative et découvre alors son animal : le loup. Aujourd'hui encore, il s'entraîne à maîtriser sa métamorphose, mais il commence à pouvoir l'utiliser sans trop de difficultés.

« J'ai entendu quelques détails sur Castiel. Et je suis un peu dans l'incompréhension. Il est en effet clair que ce jeune homme ne nomme pas le moins du monde de motivation. J'irai même jusqu'à dire qu'il est sans doute mon apprenti le plus motivé que j'ai jamais eu depuis que j'ai été chargé de surveiller et d'entraîner les animagi. En revanche, je suis mitigé concernant son niveau de sorcier. Parce que bon dieu, je le trouve lent ! Mais si lent ! Bien sûr, il finit par y arriver, et je sens que semaine après semaine, séance après séance, il parvient à devenir maître de sa métamorphose, mais il met beaucoup plus de temps que ceux que j'ai eu à former jusqu'à présent. C'est tout de même assez dingue. J'espère pour lui que cela ne lui causera pas de problèmes à l'avenir. Bon, au moins, il faut reconnaître qu'il est sympathique et qu'il arrive à peu près à me faire oublier la lenteur à laquelle il progresse. Et puis les animagi de loup, c'est plutôt rare. Je pense que je continuerai de le surveiller un peu par curiosité quand il en aura terminé avec la maîtrise de sa métamorphose. » - « Albert » (nom de famille inconnu, 63 ans, Sorcier), formateur et surveillant des jeunes animagi.

28 septembre 2050 - Une fois sa formation, Castiel ne tarde pas à rejoindre le bureau des Auror. Pour l'instant, il n'accomplit pas de grandes tâches mais se montre actif et le plus prolifique possible pour se faire bien voir du ministère et prendre du galon.

« Castiel, c'est … Castiel. C'est difficile de le décrire en détail, je ne le connais que depuis quelques semaines. Mais du peu que j'ai pu voir de lui, c'est un jeune homme très sympathique, très amicale, très enjoué, qui prend son statut d'Auror très à cœur. Je n'ai pas encore l'occasion d'avoir des missions avec lui, mais de ce que j'ai pu entendre, ses supérieurs semblent l'apprécier. Il est persévérant, obéissant et courageux mais aussi très sérieux dans ce qu'il fait. Tout ce qu'il faut pour être bon dans ce métier. Je suis content de voir qu'il s'est bien intégré au bureau et que la plupart l'apprécie, moi la première. J'ai eu l'occasion de lui parler plusieurs fois quand il passait, mais rien qui ne sorte du cadre de la profession. J'espère un jour pouvoir passer un peu de temps à ses côtés pour apprendre à le connaître. En attendant, je suis heureuse de voir qu'il apporte un certain vent de fraîcheur dans le bureau où l'âge moyen des gens dépasse la trentaine ! » - Fanny Gladston (27 ans, Sorcière de sang-mêlé), actuellement Auror travaillant pour le ministère de la magie londonien.


Aujourd'hui - Et nous y voilà ! Le moment présent ! Le début des aventures de Castiel qu'il contera désormais ! J'espère que vous l'apprécierez comme ses rencontres l'ont apprécié. Bonne journée/Bonne soirée à vous !
Pouvoir
Castiel est un animagus depuis sa vingtième année. Après s'être déclaré auprès du ministère de la magie, il a accompli le processus afin de devenir un animagus, qu'il a accompli avec brio. Son animal est un loup. Il ne maîtrise pas encore vraiment sa forme animale, étant encore assez lent à passer d'une forme à une autre, mais il apprend progressivement sous la surveillance de son mentor, « Albert ».
Chipsman !
Je crois qu'avec ce titre, c'est difficile de ne pas me reconnaître /pan En dehors, il s'agit de ce cher Lucas national qui se ramène avec un petit personnage sous le coude o/


Dernière édition par Castiel Lee le Mar 6 Nov - 15:41, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Barratie
Neutre
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 23/10/2018
Dim 4 Nov - 1:28

Voir le profil de l'utilisateur
Dax Miller
Neutre
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 14/04/2017
Lun 5 Nov - 11:10

Tu es validé !
mon voisin du dessus à tout dit. ahum, castiel est vraiment chou et j'ai hâte de te lire avec un tel personnage ! et puis ce choix de prénom olalala
Tu peux maintenant aller recenser ton avatar, ouvrir tes relations, créer ton carnet et commencer à rp !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Arréter une diarrhée
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» [Mairie] Béziers: arrêtés municipaux en application
» Arrêter le temps...
Sauter vers: