La fée Sélénia Donahue - Fini

Sélénia Donahue
Neutre
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/12/2018
Lun 10 Déc - 10:35

Sélénia Donahue
nom Donahue prénom(s) Sélénia age 16 ans groupe Neutre sorcier, moldu, créature magique ? Créature magique : fée avatar Kinomoto Sakura / Sakura Cardcartor
Description
Les Fée peuvent-elle se mettre en colère ?

Même si les fées sont des créatures magique, elles sont ambitieuses, souvent arrogantes, perfectionnistes… Les fées sont prêtes à tout pour arriver à leurs fins. Ont peut dire que les fées sont dans une forme de violence vis-à-vis de la vie, car elles prennent une forme de revanche quand cela ne va pas dans leurs sens. Il s’agit d’une vengeance aussi, sur une enfance où elles ont été souvent critiquées, maltraitées, humiliées, manipulées par les autres créatures. Durant cette période, elles ont emmagasiné une bonne dose de colère en elles. Et la colère, c'est de l'énergie, qu’elles vont canaliser ensuite dans la réussite professionnelle et sociale.

Dans le cas de Sélénia, on peut dire qu'elle reprend certaine des caractéristique décrite au-dessus. Elle est ambitieuse, mais pas au point de détruire quelqu'un. Elle n'est pas violente du tout et aime sa vie actuelle. Elle n'est pas non plus arrogante, elle est très respectueuse. Mais comme toutes les fées, elle est méfiante et peut se mettre en colère contre quelqu'un. Elle peut aussi bouder une personne. Il est difficile d’obtenir sa confiance, car ont lui a toujours dit de se méfier des autres créatures magique et non-magique. Mais il est aussi facile de perdre cette confiance.

Les fées ont-elle peur de leurs émotions ?

Les fées ont donc beaucoup souffert pendant leur enfance. Des gens qui les chassés pour leurs pouvoirs, des scientifique qui voulaient les coupés en deux, des créatures qui voulaient les collectionnés et en faire des trophées… Le plus souvent, elles n’ont pas eu les mêmes permissions que les autres créature, elles étaient souvent cacher dans les arbres et silencieuse quand elles étaient en face d'une autre créature qu'elles. Elles se sont donc dit que pour être aimées, il fallait se caché et rester entre-elle. Et surtout, qu’il ne fallait pas exprimer leurs émotions face aux autres créatures. Qui constituent, pour elles, de véritables faiblesses voir une menace. Elles en ont peur car elles pensent que celles-ci pourraient leur enlever leur force. Ont raconte qu'une fée perds se pouvoir si elle tombe amoureuse, c'est à cause de cette légende que les fées ont pour interdiction de tomber amoureuse. Les légendes dissent aussi que les fées naissent dans les fleurs.

Dans le cas de Sélénia, c'est aussi vraie elle cache ses émotions au autres de peur de perdre ses pouvoirs comme le dit la légende. Elle croit aux légendes et aux contes des fées. Comme toutes les fées, elle n'avait pas la permission d'aller partout jusqu'à un certain âge. Elle a comme même des sentiments, elle peut ressentir de l'amour, de la colère ou toute autre sentiments. Mais elle ne les exprime pas encore une fois à cause de la légende. C'est pour cela qu'elle tient un journal intime ou elle exprime ses sentiments cachés. Elle est très timide aussi, cela lui arrive de fuir quelqu'un juste parce qu'elle la personne lui a dit bonjour. Sélénia est née dans une rose sauvage blanche, la seul rose blanche d'un rosier qui a fané après sa naissance.

Les fées sont-elle des séductrices ?

Côté vie affective, les fées ne multiplient pas les rencontres et les conquêtes. Loin de la, certaine aime séduire et mentir pour attirer l'attention, mais la plupart préféré rester dans l'obscurité de la forêt qui les protège. Mais celle qui s'adonne à la séduction ne sont rarement satisfaites. Les hommes ou créatures qu’elles rencontrent ne sont jamais à la hauteur de leurs désirs. Et comme elles n’ont pas un caractère facile, à la moindre déception, ils sont immédiatement renvoyés et elle ne leurs parlent plus. Elles ont tellement été frustrées par le passé qu’elles ne supportent pas la moindre petite contrariété.

Dans le cas de Sélénia, elle se fiche de cela elle ne cherche pas à séduire ni à avoir une histoire affective avec quelqu'un. Comme elle croit aux légendes des fées, elle évité tout ça.

Sélénia n'est pas une fée comme les autres, elle a son caractère à elle et n'entre dans aucune case de la communauté féerique. C'est peut-être pour cela qu'elle est mise à l'écart de ses semblables qui ont peur d'elle. Ils pensent que Sélénia est une fée maudite et que s'ils lui parlent la malédiction s’abattra sur eux aussi.
Histoire

Il était une fois au royaume des fées. Ce royaume n'était pas vraiment un royaume, mais les fées ont toujours appelais leurs villages ainsi. Se petit village enfin se petit royaume avait pour nom « Hélixior » C'était un village féerique comme tant d'autre, les fées vivait dans des maisons dans les arbres qu'elles avaient eux même bâtis. C'étaient les lucioles qui faisaient office de lumière la nuit tombée. C'était un village paisible et joyeux dans mes souvenirs, il doit s'en doute l'être encore.

La première légende des fées est celle de la naissance d'une fée. On raconte que c'est la forêt qui nous donne naissance et que c'est aussi elle qui nous donne nos capacités afin d'aider notre peuple. Certaines fées naissent dans les fleurs, d'autre dans les légumes ou les fruits, mais personnes ne sait vraiment quand une fée va venir au monde. Seule la nature décide.

Moi, je suis née dans un nénuphar blanc. Pour le peuple des fées cela est très rare de naître dans un nénuphar blanc. Seule la reine et moi-même étions nées de ce nénuphar. Lors de ma naissance, le nenufar à brillé, et cela, à attiré tout le peuple féerique. Quand une fée n'est d'une fleur, cette ci lui offre ses pétales comme premier habille. J'étais donc habillé des pétales du nénuphar qui m'a donner la vie. Quand une fée née, elle est perdue dans un premier tant et nous naissons avec un certain âge, certain plus avancer que d'autre. Chez les fées, la période de l'enfance n'est pas connue. Mais une autre légende féerique explique que les fées ne connaissent pas cette période, car notre naissance n'est pas le fruit de la nature, mais celle du premier rire d'un enfant sorcier ou moldu. Mais notre peuple se bat encore pour savoir si c'est la nature qui nous donne naissance ou un si c'est le rire d'un enfant. Cela fait débat et crée des tensions au sein même de notre peuple.

Mes premiers pas étaient attendus, je regardais autour de moi et je ne connaissais personnes. Mes premiers pas, ont terminé en chute. Comme les pas d'un enfant qui apprenait à marcher. Mon premier battement d'aile, m'a permis de me remettre sur pied. Puis le peuple des fées à applaudis et la reine à fait son apparition. Je me souviens encore de son discours.
 
« Mes enfants, une nouvelle fée est née parmi nous. Tachons de l'aider à trouvé sa place parmi nous. Mon enfant, comment veux-tu t’appelais ? » Dans le monde des fées, c'est nous qui choisissons notre prénom. C'est notre premier mot que nous prononçons et c'est aussi la première fois que nous utilisons notre voix. « Sélénia »

Après avoir dit mon premier mot, la reine à pris ma main et elle la levé puis les fées ont volé autours de nous. « Fêtons la venue au monde de Sélénia ! Aujourd'hui est un jour de fête ! » Puis nous avons tous fait la fête et j'ai appris à connaître tout le monde.

Le lendemain comme toutes les fées, j'ai dû me mettre au travail. J'ai dû trouvé ma place. J'ai commençais avec les fées qui s'occupent de chercher à manger, mais cela à mal tourné et fait perdre beaucoup de provisions. J'ai trébucher et je suis tomber avec mon panier, celui-ci a roulé et à toucher d'autre paniers qui à leurs tours son tomber, la rivière étant a côté tout est tomber à l'eau. Je n'étais donc pas une fée des récoltes. Je suis donc allée trouvé un autre travail. J'ai essayé avec les qui construisaient nos maisons, mais la encore ca était la catastrophe. Au final, j'ai essayer tous les travaille, mais aucuns me convenais. La reine est revenue me voir, pour me parler.

« J'ai entendu parler de toi mon enfant. Cette journée n'était pas très bonne pour toi. » Elle assise à côté de moi. « Je sais que tu n'as pas trouvé ta place, mais tu ne dois pas baissais les bras. Toutes les fées trouvent leurs places, c'est juste que toi, tu es exceptionnel, ta place n'est peut-être pas encore connu des autre fée, peut-être que tu devrais créer ton travail. Tu sais moi aussi, je ne trouvais pas ma place, comme j'étais la première, je ne savais pas quoi faire puis les autres fées sont arrivé et j'ai trouvé ma place. Je suis sûr que tu trouveras la tienne mon enfant. » Je les regardais avec un grand sourire. « Je vais continuer de chercher ma place, merci ma reine. »

Pendant 10 ans, j'ai continuais de chercher ma place, mais je ne la trouver pas. Puis quand mon don est arrivé, cela n'a pas ravi tout le monde. Certaines fées ont un don, celui-ci est toujours lié à la nature, mais pas le mien. Un jour, un corbeau nous a attaqués, enfin à attaqué le royaume. J'ai voulu protéger une fée et je me suis mis à grandir. J'ai pris la taille d'un enfant humain ou sorcier, ce qui a fait fuir le corbeau, mais suite à cela j'ai détruit beaucoup de maison et je suis donc passé en conseil. C'est là que ma vie a basculé.

« Elle est maudite, c'est contre nature qu'une fée grandir ainsi ! »
« Elle a détruit plusieurs maison et l'hiver approche, qu'allons-nous faire ? »
« C'est un monstre, ce n'est pas une fée. Elle n'est pas l'une des nôtre ! »

Puis le silence est arrivais quand la reine est arrivée. Elle ne m'a pas regardais, elle n'a pas souri, rien elle était d'une grande froideur envers moi et les autres fées.

« J'ai entendu votre colère et vos peurs. Je les accepte, mais Sélénia n'a pas choisi cette malédiction. Et puis certes elle a détruit des maisons, mais elle nous a aussi sauvé de ce corbeau qui voulait faire de nous son repas. Nous devons être clémentes. »

Le silence régné parmi les fées. Mais la colère ne redescendait pas, les fées peuvent être égoïstes et le fait que plusieurs d'entre-elle ont perdu leurs maison n'arranger rien. Puis une fée en pleure s'est levé parmi les autres fées.

« Bannissons-la du royaume ! Elle nous apportera que malheurs et elle détruira la foret. Nous devons nous protéger et protéger la foret ! »

Puis la reine pris la parole. « La punition est peut-être trop sévère ? » Puis l'autre fée repris la parole. « Soumettons la punition au vote des fées ! »

Chez nous, le vote est quelque chose d'important et on ne revient pas sur un vote. J'avais la tête baissais et j'attendais le résultat du vote. Toutes les fées, même celles que j'avais sauvé avaient voté pour mon bannissement du village. J'étais passé de fée exceptionnelle à fée maudite et banni. J'ai pleuré et je regardais toutes les fées.

« S'il vous plaît, laissais moi vivre parmi vous. Je ne sais pas ou aller, je veux continuer de vivre avec vous et dans la forêt. S'il vous plaît, ne me bannissais pas. »

Mais cela était une peine perdu, personne n'est revenu sur sa décision. C'est la reine qui ma conduit en dehors du village. « Je suis désolé, je ne voulais pas que tu sois banni. Tu ne méritais pas cela, j'aurais voulu faire plus. Mais nos lois sont nos lois. C'est la première fois qu'une fée est bannie, j’espère que tu trouveras ta place autre part que chez nous. Je suis vraiment désolé mon enfant. » Elle était derrière moi et quand je me suis retourné il n'y avait plus personne, j'étais seul et perdu dans une forêt que je ne connaissais pas. C'était sombre et j'avais très peur. J'ai volé un moment puis j'ai trouvé une petite cabane, mais je ne pouvais pas rentrer. Cette cabane était habitée par des humains ou des sorciers. J'avais peur et l'hiver arrivait. Je me suis endormi sur le rebord d'une fenêtre au premier étage.

Je n'ai pas senti qu'on m'attraper et qu'on m'emmenait dans la maison. Quand j'ai ouvert les yeux, j'ai vu la tête d'un petit garçon blond, il souriait et il m'avait mis dans son château-fort en bois. « Tu es une fée ? » Je tremblais comme une feuille, j'étais morte de peur face à lui. Les fées m'ont toujours dit que nous devions nous méfier des sorciers et des moldu. « N'est pas peur, je ne te ferai rien. Je m'appelle Sébastien Donahue, j'ai 10 ans. Et toi, tu t'appelles comment ? »

Tu avais peur de lui répondre, mais par politesse, tu allais faire. « Sélénia, je m'appelle Sélénia. J'ai également 10 ans.» Il me regardait avec un grand sourire. « Je suis heureux de te rencontrer Sélénia. » Puis nous avons discuté de chose et d'autre. Il était très curieux. Puis son père est rentré dans la chambre et je me suis cassé. « Sébastien le dîné est prêt, tu viens ? » Le petit courus vers son père et lui sauta dans les bras.

« Papa, je suis ami avec une fée. »
« Tu n'es pas trop vieux pour croire aux fées. Ce sont des légende qu'on raconte aux sorciers et au moldu. Cela fait plusieurs années voir un siècle que les sorciers n'ont pas vu de fée. »
« Papa je te jure qu'il y a une fée. En plus, elle doit avoir faim ! Sélénia sort, je te promets que mon papa ne te fera rien. »

Après qu'il est promis qu'il n'allais rien m'arrivais, je suis sorti de ma cachette et son père a poser le garçon et avait un air très surpris.

« Non d'un moldu, mais c'est bien une fée. »
« Je te l'avais dit papa. »
« Elle est si petite... Elle doit être hyper fragile ! »

Tu gonflais tes joues, tu n'aimais pas qu'on te prenne pour quelqu'un de fragile. Tu volas à sa hauteur.

« Monsieur Donahue, je ne suis pas fragile ! Je suis juste une fée et petite ! »
« Elle parle en plus et je comprends se qu'elle me dit. Mais c'est surprenant. »
« Bien sur que je parle ! Nous avons le même langage que les humains. »
« Sélénia, mon papa, moi et ma maman, on n'est pas des humains, on est des sorciers. »
« Des sorciers, je vois. »
« Sélénia, dit moi est-ce que je pourrais te poser des questions ? Car les fées sont très peu connu dans les deux mondes que cela soit chez les sorciers ou les moldu. »
« Je veux bien, mais je ne dirais pas tout. Je dois protéger mon peuple. »

Puis nous avons était manger et nous avons discuté sa mère était aussi étonné de me voir, mais ils étaient tous très gentils. Même si j'ai raconté des choses sur le royaume des fée, ma vie avant et tous, ils n'ont jamais pris de note. Il voulait juste en savoir plus sur les fées. Je ne pensais pas que notre peuple était si secret pour les autres. Mais cela était normal, avant quand nous vivions avec les autres sorciers et moldu, ceux-ci se sont servis de nous et certain nous ont même coupé les ailes pour nous collectionner. Le petit garçon me regardais avec un sourire et connaissais un peu les sombres légendes des fées.

« Sélénia, je ne laisserais personne te faire du mal, ni te couper les ailes. Je te protégerais. » Puis il me souriait.

Puis j'ai raconté mon histoire. La mère de Sébastien a pleuré et Sébastien aussi. Puis le père à pris la parole.

« Sélénia, ton peuple à était très cruel avec toi. C'est décidé, tu peux habiter ici autant que le désir. »

La famille de sorciers Donahue m'a donc adopté en quelque sorte. Sébastien m'a laissais son château de bois et ils m'ont acheté des vêtements de poupée dans le monde des moldu. J'étais bien avec eux, puis Sébastien est rentré à Poudlard. Sébastien et moi, nous avions une relation particulière que je ne pourrais pas décrire, mais j'ai refusé de le voir partir. Je l'ai donc accompagné en cachette. Je me suis fait une petite place dans sa valise pendant qu'il avait le dos tournée. Il a pensait que je lui en voulais de partir, mais en réalité, j'étais déjà dans sa valise. J'ai eu un peu de mal et quand il a ouvert sa valise, j'étais décoiffé.

« Sélénia, mais qu'est que tu fais là ? »
« Bah, tu allais partir et je voulais que tu restes. Mais toi, tu voulais aller ici, donc vu que tu ne voulais pas rester, j'ai décide de te suivre. »
« Mais ca ne va pas ! Si les étudiants ou les professeurs voient une créature à poudlard, j'aurais des soucis et t'a pensé à mon père et a ma mère ils doivent se faire du soucis et te chercher partout. »
« Je n'y avais pas pensé moi. »
« Comment on va fait, ou je vais te cacher ? »
« Je resterais sous ton lit le matin et l’après-midi et le soir quand tout le monde dormir, j'irais me dégourdir les ailes. »
« Non mais ce n'est pas uniquement ca le souci. Tu es dans le dortoir des garçons et tu es une fille, tu vois... »
« Non, je ne vois pas. »
« Bah, ce n'est pas possible, voilà ! »

Au début, je ne comprenais pas. Mais ensuite, j'ai compris en voyant les garçons sortir de la douche. Je me suis cacher sous le lit de Sébastien. J'ai attendu avec beaucoup de patience puis je me suis endormis. Puis Sébastien, m'a réveillé avec un grand sourire.

« Tiens je t'ai fait un lit, c'est fait avec une boite a mouchoirs, tu n'auras pas le confort du château de la maison, mais au moins tu ne dormir pas par terre. »

J'étais toute contente même une boite a mouchoirs était un vrai luxe pour moi. Je souriais à Sébastien.

« Sélénia, j'ai prévenu mon père. Et demain tu viendras avec moi ont ira voir le professeur principal de la maison gryffondor. Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit. Et puis, tu seras plus en sécurité avec une professeur et moi aussi, je te protégerais. Mais tu sais, je suis un peu perdu, je ne sais pas à qui je pourrais parler de toi, je ne connais personne encore. »
« Tu penses qu'on pourrait me faire du mal ici ? »
« Je ne sais pas, peut-être pas ou peut-être que si. Mais je préfère le dire à quelqu'un. Les fées sont rares et des gens même des étudiants pourraient ne pas avoir de bonne intention à ton sujet. Au marché noir sorcier ou humain, tu dois valoir un bon paquet d'or. Je ne veux vraiment pas qu'il t'arrive quoi que se soit. »
« D'accord, nous irons voir un professeur ensemble alors. »

Puis une voix autre que celle de Sébastien se fis entendre. En une fraction de seconde tu étais cacher dans la boite a mouchoir.

« Sébastien à qui tu parles ? »
« Heu personne, personne. Tu as dû rêvé, allons nous coucher. »

Après un peu de temps, je sortis de ma cacher et je vis de nouveau la tête de Sébastien.

« Bonne nuit Sélénia, reste la jusqu'à demain. »
« Bonne nuit Sébastien. À demain. »

J'étais un peu triste, mais je savais qu'il avait raison.

Le lendemain, Sébastien m'a réveillé avec un grand sourire, mais en réalité, j'avais très peur. Il m'a mis dans sa poche avant de sa longue veste avec les signe de la maison qu'il avait rejoint ici. Il avait le sourire, mais je pense qu'il avait aussi peur et qu'il savait qu'il devait en parler avant d'avoir des ennuis pour lui ou pour moi.

« Sébastien, tu penses qu'il va nous séparer et que je vais finir dans une cage ? »

Sébastien me regardait et il était en colère. Puis il se mordit le pousse. Oui, il était inquiet, il n'y avait plus de doute la dessus.

« Sélénia, je ne permettrais jamais qu'on me sépare de toi. Que se soit un professeur ou un élève ou n'importe qui, je ne le permettrais pas. Et s'il essaye de t'attraper, vole loin d'ici et rentre à la maison. Je ne permettrais à personne de te faire du mal. Je te l'ai promis, je tiendrais mon engagement. »
« J'ai confiance en toi, Sébastien. »

Il marchait dans les couloirs et moi, j'étais dans la poche de sa veste. Puis il s'arrêta et ouvrit sa poche, il avait un grand sourire.

« Sélénia, je veux te montrer quelque chose avant. »
« D'accord Sébastien. »

Il m'emmena, je ne sais pas où c'était une grande salle et il y avait beaucoup de monde. J'entendais des personnes parler et manger.

« Sélénia regarde en haut discrètement. »

Je regardais en haut et je fus surprise de voir un beau ciel avec des nuages. Puis j'entendais Sébastien parler à quelqu'un.

« Le plafond magique est super beau aujourd'hui, pas mieux qu'hier ou il était festif pour la rentre, mais c'est super jolie. »
« Oui et on va le voir pendant toute notre scolarité. Dit Sébastien, tu voudrais faire quoi plus tard ? »
« Heu, je ne sais pas champion de quidditch ou auror, mais ont est encore loin. »
« Et bah mon pote ta vraiment de grand projet, j'espère que tu auras des bonnes notes. »
« Je vais tout faire pour. »
« Tu viens, on va manger ? »
« Plus tard, je vais voir le professeur pour quelque chose. »[/color]
« Ok, tien prends ça pour la route ! »

Son ami lui avait donné un croissant fouré à la framboise. Il l'avait attrapé au vol, mais je voyais qu'il n'aimait pas ca. Il n'as jamais aimé qu'ont joue avec la nourriture.

« Bon réflexe, t'a peut-être tes chances au Quidish quand ont sera volé. »

Puis Sébastien repris sa route en grognant un peu. Il coupa un bout de croissant et le mit dans la poche où j'étais.

« Tiens mange un peu Sélénia, je viens juste de penser que tu n'avais pas mangé hier. J'ai été bête, j'aurais dû y penser. »
« C'est pas grave Sébastien. »

Il marchait en mangeant son croissant puis il s'arrêta devant une porte. Il soupira et moi, je le regardais en mangeant un le bout qu'il m'avait donné.

« On n'y est Sélénia. »
« Déjà ? »
« Oui, je ne sais pas quoi faire. J'ai vraiment peur. Je ne veux pas qu'ils nous sépare.»
« N'est pas peur Sébastien. Je ferai comme tu m'a dit, s'il veut m'attraper. Bah, je fuirais et je rentrerais à la maison. Tu dois toquer, si tu n'informes personne, tu auras des soucis. Et je sais que tu veux vraiment étudier ici et puis que ton plus grand rêve, c'est de devenir Auror. Toque, ne t'en fais pas pour moi. »

Il soupira encore une fois et toqua. Il n'était vraiment pas confiant, j'ai même cru le sentir trembler à un moment. Je me cachai à nouveau dans sa poche et j'attendais.

« Monsieur Donahue, quel plaisir de vous voir dans mon bureau de si bonne heure. Que puis-je faire pour vous ? »
« Je dois signaler quelque chose. »
« Signaler quelque chose le second jour de la rentrer. Vous êtes bien comme votre mère à ce que je vois. Vous avez du sang d'auror en vous. »
« Peut-être, mais je ne pense pas encore être à sa hauteur. Et je ne pense pas que le sang puis faire de moi ce qu'elle était. »
« En étudiant à poudlard vous serais à la hauteur. Vos professeurs sont là pour cela. Alors que voulez-vous signaler ? »
« La présence d'une créature magique dans l'école sans autorisation du corps enseignant. »
« Je vois, je vois. Dit moi en plus monsieur Donahue. »

Je réfléchissais et je ne comprenait pas du tout, sa mère n'était pas auror. Pourquoi le professeur avait-il dit cela je ne comprenais vraiment pas. Je n'aimais pas les cachotteries et je gonflais les joues en réfléchissant ou je m'étais planté pour ne pas comprendre ce qu'ils disaient entre eux.

« L'élève en question s'appelle Sébastien Donahue ! »
« Mais c'est vous, je ne comprends pas. Expliquez-vous ! »
« J'ai introduit une créature magique sans accord. Et je viens me dénoncer. »

Je n'arrivais pas à croire ce qu'il disait, je sortis en colère et je me mis face à lui. J'avais oublié ou j'étais.

« Mais qu'est que tu racontes Sébastien. Ce n'est pas toi qui m'as emmené, je me suis caché dans ta valise et je suis venu par mes propres moyens sans ton accord et sans celui de ton père ou de ta mère. Et puis pourquoi le professeur dit que ta mère est auror, elle ne l'ai pas ! Elle vends des livres magique sur le chemin de traverse dans la boutique XXX »
« Sélénia ! »
« Quoi, je dis la vérité que tu ne dis pas. »
« Fascinant ! C'est la première fois que j'en vois une. »
« Sélénia, je te présente le professeur principale de la maison gryffondor. »
« Bonjour, moi s'est Sélénia. Et toi Sébastien ne crois pas t'en tiré comme ca ! »

Puis je percuta et je cachai très vite dans sa poche. Et je sortis la tête rouge comme une tomate. Le professeur se leva de son siège et se dirigeait vers Sébastien.

« Elle est vraiment magnifique, si petite et ... »
« Si fragile, je sais ont me le dit souvent. Mais je ne le suis pas ! »
« Monsieur Donahue, cette créature est fascinante ! »
« Cette créature à un prénom professeur. »
« Oui, je m'appelle Sélénia Donahue. Et je veux rester ici avec Sébastien ! »
« Rester ici, je ne sais pas. Je dois en parler avec les autres professeurs. Mais pourquoi es-tu avec des sorciers ? Pourquoi n'est-tu pas avec ton peuple. »
« J'ai était banni par les miens. »
« Bannie ? »
« Jeté à la porte si vous ne compreniez pas. »
« Pourquoi ? »

Je sortis de la poche de Sébastien et j'utilisais mon don pour avoir la même taille que Sébastien.

« Car je suis maudite, les fées ne grandissent pas ce n'est pas naturel. »
« Fascinant ! C'est très fascinant ! Même remarquable. Dans le monde des sorciers un pouvoir comme ça est remarquable Sélénia. Monsieur Donahue et Mademoiselle Donahue, suivaient moi. À ce niveau la, c'est le directeur qui prendra la décision et non plus le corps enseignant. »

Je repris ma taille normal et je me remis dans la poche de Sébastien. Je regardais Sébastien et lui regardais le professeur. Puis le professeur marcha devant nous et Sébastien le suivis. Puis le professeur s’arrêta et il posa son regard sur Sébastien.

« C'est lui qui prendra les mesures pour Sélénia. N’ayez pas peur monsieur Donahue. »
« Sébastien ? »

Il regardait l'endroit que lui indiqué le professeur et il prit une grande inspiration avant de reprendre la marche. Puis il commençait à monter les marches, il n'était vraiment pas rassuré. Au bout de quelques marches, il s’arrêta.

« Sélénia, tu sais tout à l'heure. Le professeur n'a pas menti. Ma mère, elle était Auror. À la maison c'est un sujet tabou donc mon père et moi ont en parle pas. Elle a était tué par un sorcier qui est a azkaban maintenant. Mon père à mis beaucoup de temps à s'en remettre. La femme que j'appelle maman à la maison, c'est sa seconde femme. C'est elle qui lui a permis de surmonter tout ça et elle nous a beaucoup aider. Bien sûr, elle ne remplacera pas ma mère, mais elle a une place particulière pour nous. Ce que je te dis n'en parle pas à la maison, c'est vraiment interdit. »
« Pourquoi tu ne m'en as pas parlé ? »
« Parce que je n'arrive pas toujours à en parler. C'est bête, mais je préfère ne pas parler de sa mort et parler d'elle quand elle était en vie. En fait, je pense que je veux tout simplement pas tournée la page. »
« Je comprends. »

Je le regardais, il avait les larmes aux yeux. Je volai jusqu'à lui et je séchai la larme qui coulait sur sa joue droite.

« Ne t'en fais pas, je comprends. Sèche tes larmes, je ne pense pas que ton directeur soit content si tu rentres déjà en pleurant dans son bureau. »
« Oui, tu as raison. Merci d'être la avec moi Sélénia. »
« Je serai toujours avec toi ! Et tu sais quoi, comme je veux rester avec toi, bah, je vais lui demander si je peux aussi étudier ici.»

Après cela, Sébastien toqua à la porte et je peux dire que c'est ici que mon histoire commence ou continue. Avant, c'était le passé et maintenant le présent.
Pouvoir
Sélénia à le pouvoir de grandir et de rétrécir comme bon lui semble. Mais si vous, lui demander si elle aime être grande ou petites, elle vous répondra qu'elle préfère être petite. Quand elle utilise se pouvoir, elle perd la faculté de voler comme les autres fées, car ses ailes ne grandissent pas avec elle. Chez les fées, ce don est maudit, car cela est contre nature et c'est pour cette raison qu'elle à était banni du royaume des fées. Elle aime et déteste son don à la fois. Giganstisme, lui permet de se transformer en une géante en agrandissant considérablement sa taille pour l'instant elle ne dépasse pas les 6m et quand elle atteint cette taille, elle ressent une grande fatigue et tombe dans les pommes quelques minutes après avoir atteint la taille maximum, mais en secret elle essaye de dépasser cette limite en s'entraînent. Elle ne souhaite pas utilisé son don comme une arme, comme les autres fées elle est contre toute forme de violence volontaire, elle souhaite utilisé son don pour protéger la foret ou un lieu qu'elle aimera.
alias
Moi c'est Oharna, j'ai un certain âge, j'habite en France, mais j'ai quelque difficulté avec le Francais. Mais je fais de mon mieux. Mes parents n'étant pas français, j'ai quelques lacunes que je corrige régulièrement. J'ai une imagination très débordante voir un peu trop, donc j'ai fait Sélénia avec beaucoup d’imagination. Je voulais vous envoyer un message, mais le forum ne voulais pas (maintenance) et je n'arrive pas à trouver votre cb. Donc je vous montre Sélénia pour avoir votre avis. C'est la première fois que je viens sur un forum avec cet univers donc cela me fait un peu peur. Pour fini, je suis très timide.
Voir le profil de l'utilisateur
Dax Miller
Neutre
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 14/04/2017
Lun 10 Déc - 13:41

Bonjour toi !

Nous n'avons pas de CB mais un serveur discord que tu peux rejoindre grâce à ce lien [url=]clique ici ![/url]

Je trouve ton initiative de rejoindre un forum rp pour t'améliorer absolument géniale !

Ta perso a l'air vraiment adorable et j'ai hâte de lire ta fiche en entier ! Bon courage pour la suite de la rédaction !
Voir le profil de l'utilisateur
Sélénia Donahue
Neutre
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/12/2018
Lun 10 Déc - 16:43

Bonjour Dax, je suis content de faire ta connaissance et je te remercie pour l’accueille.

Par contre, je n'arrive toujours pas à me connecter à votre discord, c'est peut-être moi qui bug ou qui sait tout simplement pas m'en servir. C'est fort possible.

J’espère que mon personnage te plaira et plaira à tout le monde.
Voir le profil de l'utilisateur
Dax Miller
Neutre
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 14/04/2017
Lun 10 Déc - 18:18

Désolée ahaha ! J'ai complètement oublier d'ajouter le lien ...

www

Le voilà ! N'hésite pas si tu as encore des soucis Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Nova
Neutre
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/11/2018
Lun 10 Déc - 23:15

Bienvenue à toi ~
Ta fée a l'air mignonne comme tout et je trouve ton avatar très beau. Bonne continuation pour ta fiche et ta progression en Français, je trouves que tu t'en sort déjà fort bien ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Sélénia Donahue
Neutre
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 09/12/2018
Mer 12 Déc - 11:05

Merci Dax pour m'avoir donné le lien discord. Et encore merci de m'avoir accueilli.

Merci Erika pour ton accueil, c'est vraiment gentil.

J'ai fini ma fiche, même si je ne suis vraiment pas confiante dessus. J’espère que cela vous plaira et que ma créativité ne m'aura pas fait faire des bêtises. J’espère vraiment que ça ira, j'ai vraiment peur vu que c'est mon premier forum de se type. Je vous fais plein de bisous et de câlins.

Voir le profil de l'utilisateur
Inaya Kent
Partisan
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/06/2018
Lun 7 Jan - 22:38

Bonsoir ! Déjà je tenais à m'excuser de ma part ainsi que de l'ensemble du staff pour l'attente très longue >< On a eu un souci d'organisation qui a causé ce contre-temps. Donc encore désolé.

Pour en revenir à ta fiche, l'histoire de Sélénia est très touchante. L'idée de la décrire sous cette forme est très intéressante et son histoire est toute mimi ** En revanche, et j'ai vu ton petit message pour les difficultés de français, il y a beaucoup de fautes dont une partie qui pourrait être corrigée par des correcteurs orthographiques disponibles sur internet ou bien word tout simplement. Comme on t'a laissé attendre vraiment longtemps je vais te valider tout de même mais pour tes prochains rps n'hésite pas à te servir de ces outils pour éliminer des fautes futures et améliorer la fluidité de tes écrits ! Si tu as la moindre question n'hésite pas à te tourner vers un membre du staff ou sur le discord, on se fera un plaisir d'y répondre ! Bon rp !
Tu es validé !
Tu peux maintenant aller recenser ton avatar, ouvrir tes relations, créer ton carnet et commencer à rp !

_________________
Moodboard:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Doom
Neutre
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/11/2018
Mar 8 Jan - 12:52

Hey bienvenue à toi petite fée il nous faudra forcément un lien vue que je vais devenir professeur en créatures magique alors hésite pas à me dire quand tu sera partante
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]
Sauter vers: